LE TRIVIAL NUMÉRIQUE CP : UN JEU POUR APPRENDRE LES NOMBRES ET S’ENTRAÎNER AU CALCUL

 

DSCN0948

 

Le principe du Trivial est idéal car on peut l’adapter à l’infini selon ses objectifs du moment. Découvrez ici la version CP, qui pourra vous servir tout au long de l’année.


C’est une collègue maître E qui nous a parlé de ce « détournement » du Trivial, au cours d’une journée de formation. J’en ai gardé les principes et l’ai façonné en fonction de mes besoins en groupes de remédiation. J’y ai aussi apporté des modifications pour que vous puissiez l’utiliser à n’importe quel moment de l’année.

Le principe du Trivial numérique

Vous connaissez le Trivial Poursuit je suppose. Chaque joueur tourne dans le sens qu’il veut sur une piste circulaire (type Monopoly). La case sur laquelle il arrive détermine le type de carte qu’il doit tirer, c’est-à-dire le domaine de la question à laquelle il doit répondre.

Pour le Trivial numérique j’ai élaboré 9 séries de cartes-questions :

  • Lire le nombre écrit en chiffres. ( de 4 à 99. Ainsi, vous pouvez choisir la tranche de nombres qui vous intéresse, et en changer au fil des mois.)

  • Écrire en chiffres, le nombre écrit en lettres. (Même chose)

  • Compter de 10 en 10 à partir d’un nombre donné.

  • Compter de 2 en 2 à partir d’un nombre donné.

  • Compter à rebours à partir d’un nombre donné.

  • Compter de 10 en 10 à rebours.

  • Additionner 2 nombres inférieurs à 10. (La table d’addition est complète.)

  • Additionner 2 nombres de type : dizaines + unités

  • Soustraire 2 nombres inférieurs à 10. (Les cartes regroupent toutes les possibilités.)

    J’ai aussi ajouté des cartes « hasard » car il en faut une part quel que soit le jeu, afin de donner leur chance aux plus fragiles.

Présentation du jeu

cartes trivial

Chaque série de cartes doit avoir un verso différent. Dans la version proposée, je me suis contentée de jouer sur les teintes en gardant le même motif, comme vous le voyez dans l’échantillon ci-dessus. Si vous ne faites pas partie des bienheureux qui peuvent photocopier en couleurs à volonté, je vous proposerai en fin d’article différents versos en « valeur de gris », fabriqués maison.

trivial numérique cp

extension trivial num addit simples

extension trivial num diz et unités

extension trivial num écrire les nb

extension trivial num soustract simples

extension trivial numérique lire les nb

 

piste trivial 3piste trivial 3

Pour ce qui est de la piste, vous pouvez constater qu’elle est plutôt neutre. C’est volontaire, afin qu’elle puisse servir à tout le monde (couleurs ou noir et blanc) et avec n’importe quel type de cartes. Le fichier est en format A3 et ne représente que la moitié de la piste. Il faut donc le photocopier en double.

piste trivial3

DSCN0938

Les cartes sont posées par catégorie sur les cases grises. Sur celles à motif, il faut répartir les cartes « hasard ». Les joueurs circulent sur les ovales et doivent prendre une carte sur le tas qui est juste en face de là où ils s’arrêtent.

Règle du jeu

L’élève qui répond correctement à la question posée sur la carte garde celle-ci. Sinon, elle reste au milieu du jeu car elle pourra être récupérée « gratuitement » par un autre joueur, à l’aide d’une carte hasard.

Ci-dessous, un échantillon du contenu des cartes hasard.

crt chance 1crt chance 2

Mais le hasard peut aussi jouer de sales tours :

crt chance 3crt chance 4

A la fin, celui qui a récolté le plus de cartes a gagné.

Variantes

Comme d’habitude, j’aime bien pouvoir utiliser un jeu sous différentes formes. Vous pouvez par exemple :

  • Ajouter le facteur rapidité. À partir du moment où l’élève est arrêté sur une case, il dispose de 30 secondes pour répondre à autant de questions qu’il le peut dans la catégorie qui est en face de son pion. Évidemment, certaines cartes le permettent moins que d’autres mais comme le disait Raymond : « C’est l’jeu ma pauv’ Lucette ! »

 

  • On peut aussi jouer sans la piste même si d’expérience, je sais que les élèves préfèrent avec. Ils ont davantage l’impression qu’il s’agit d’un « vrai » jeu. Dans ce cas, il faut mélanger toutes les cartes en un seul tas. L’élève qui joue n’a pas le choix, il tire celle du dessus.

 

  • De la même manière, vous pouvez décider que chacun dispose de 20 ou 30 secondes pour répondre à plusieurs questions. Sauf que cette fois-ci, les cartes n’appartiendront pas forcément à la même catégorie. Cette variante de la variante demande davantage de réactivité de la part de l’élève.

 

  • Et bien-sûr, vous pouvez ajouter de nouvelles catégories comme bon vous semble, en fonction de vos objectifs du moment. Je serais d’ailleurs curieuse de connaître vos attentes et désirs en la matière. Cet article pourrait alors s’enrichir de nouvelles cartes utiles à tous. J’en ai d’ailleurs d’autres que je ne joins pas pour le moment car elles sont plutôt destinées à des CE1. Pour autant, n’hésitez pas à demander !


Et enfin comme promis, voici les versos des cartes version couleurs :

verso cartes à jouer 5    verso cartes à jouer 6      verso cartes à jouer 7

 verso cartes à jouer 8    verso cartes à jouer 10    verso cartes à jouer 14

verso cartes à jouer 16    verso cartes à jouer 17    verso cartes à jouer 18

Et en version « niveau de gris ». Cette fois, tous les dos de cartes sont sur un seul fichier.

versos numériques

NB : Je n’ai pas inséré directement les versos dans les fichiers car ça les rendait trop lourds. Vous allez donc avoir un peu de manutention à faire, j’en suis désolée. J’espère néanmoins que l’outil vous plaira. Vos retours pourraient m’être utiles, s’il y a des améliorations à apporter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s