RECETTE DE MACARONS à LIRE ET à FAIRE EN DÉBUT CP

 

pts macarons-003

 

Voici une recette vraiment adaptée pour un début de CP : elle est facile à lire et plus encore à réaliser avec une classe. En plus, les gâteaux sont délicieux !


 

J’avais élaboré cette fiche pour aborder la fonction injonctive de la lecture. Au delà de l’exercice formel, il y avait un projet : réaliser les petits macarons pour les vendre au marché de Noël.

Bien entendu, la recette est à télécharger ci-dessous, avec deux fiches d’exercice.

Présentation de la recette

recette pts mcrns

Les élèves reçoivent la fiche et sont d’abord invités à une phase d’observation silencieuse. Ensuite, on leur demande de s’exprimer sur l’agencement général de la feuille. L’objectif est bien-sûr de leur faire dire qu’il s’agit d’une recette, et expliquer quels éléments les en informent : les photos, la liste des ingrédients, la numérotation des étapes de réalisation. Car c’est là le premier travail de l’apprenti lecteur : il doit questionner la forme de l’écrit pour identifier sa fonction. Ainsi, il apprendra à adapter sa lecture en fonction du type de texte auquel il a affaire.

C’est donc une phase à ne pas négliger.

Lecture de la recette

Étant donné que je ne l’ai pas encore fait, je me propose d’expliquer comment je m’y prends pour aborder un nouveau texte avec un groupe ou une classe.

pts mcr 5-001D’abord, il est copié au tableau. Les élèves qui reconnaissent un mot viennent le montrer. J’indique qu’il a été lu en traçant un petit rond jaune à la craie juste au dessous. Peu importe que l’ordre du texte ne soit pas respecté. Dans un premier temps, il s’agit juste de faire participer tout le monde, quel que soit son niveau. Certains pointeront toujours les petits mots outils, d’autres préfèrent partir à la recherche de grands mots, ça les valorise à leurs propres yeux. Ceux qui commencent à bien déchiffrer vont avoir la fierté de lire un mot inconnu. À chaque fois, je leur demande comment ils s’y sont pris. Par exemple pour macaron :

– J’ai reconnu le ma de maman, le ca de canard et le ron de chaperon.

fragment recetteQuand tous les mots ou presque tous ont été répertoriés, on passe à la lecture linéaire. Il arrive bien-sûr qu’un mot n’ait pu être déchiffré. C’est alors le contexte qui va aider, associé aux éléments phonologiques connus. Par exemple four. Il n’est pas difficile de comprendre de quel mot il s’agit quand on a lu : « Fais cuire au… », avec la photo juste au dessus. Mais il faut prendre l’habitude de vérifier ses hypothèses : four commence par [f] comme facteur et se termine par [r] avec la lettre r. Au milieu, on a le [u] de poule et de loup.

Pour les mots très compliqués comme thermostat, c’est évidemment l’enseignant qui le donne.

Enfin, dernière phase, le texte est relu plusieurs fois par fragments pour faire participer tout le monde.

Ci-dessous, la recette avec les deux fiches d’exercice à télécharger.

petits macarons    petits macarons très faciles 1    petits macarons très faciles 2

Réalisation de la recette et prolongements

 

Je ne sais pas vous, mais pour ma part je faisais beaucoup de photos dans l’année scolaire, en vue d’un CD souvenir qui faisait la joie des parents. Toutes les activités un peu particulières en étaient prétexte : fabrication de la maquette, visite du musée, séances de piscine, et confection d’une recette. Mais ces photos pouvaient aussi servir à des fins pédagogiques. Par exemple celles qui montraient chaque étape de la réalisation de la recette étaient utilisées en images séquentielles à remettre dans l’ordre.

Je vous propose une version à 8 photos dont j’ai resserré le cadre pour qu’aucun enfant ne soit reconnu. Elle ne sera pas aussi personnalisée que si vos élèves y figuraient. Mais si vous n’avez pas le temps de réaliser votre propre montage, celui-ci peut toujours servir.

img sqt petits macarons

Bonne dégustation, à vous et à vos élèves !

2 réflexions sur “RECETTE DE MACARONS à LIRE ET à FAIRE EN DÉBUT CP

    • Ouiiii, ils sont vraiment délicieux ! Pédagogie mise à part, c’est LA recette idéale quand on a peu de temps devant soi. En plus elle est facile à mémoriser : je l’appelle la recette du 1-1-1 : 1 oeuf, 1 pour 100 g de sucre et 1 pour 100 g de poudre. Ensuite il faut juste se souvenir de 18 : 18 mn à 180°. Plutôt que d’apporter un bouquet de fleurs qui se fanera dans les 24h, j’offre souvent ces macarons quand je suis invitée. C’est toujours un succès !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s