DU PLAN DE LA CLASSE AU PLAN DE L’ÉCOLE

 

titre plan classe école

 

Voici comment clore le travail sur le plan de la classe, et aborder la progression suivante autour du plan de l’école.

 

 


Je n’ai pas grand-chose à vous proposer en téléchargement aujourd’hui, car chaque classe et chaque école sont différentes. J’espère néanmoins que vous pourrez vous approprier les idées décrites et les adapter à votre environnement. Pour ma part, je les ai mises en pratique plusieurs années durant. C’était un gros travail, parfois répétitif, mais qui faisait vraiment évoluer les élèves.

Ce qui vous est proposé est à réaliser sur plusieurs séances, plutôt au troisième trimestre.

Suite et fin du travail sur le plan de la classeplan classe

La séance précédente s’était terminée par le dessin du plan, réalisé par les élèves. Cette fois, ils vont travailler sur un document élaboré par vos soins.

Le déroulement est toujours le même : orientation de la feuille, consignes de repérage (voir ci-dessous) et déplacements à tracer sur le plan. Rien de bien neuf, il s’agit juste d’asseoir les acquis.

consignes plan classe

Le chapitre « plan de la classe » sera définitivement clos après cette dernière étape : comment afficher le plan sur les murs de la classe, de façon à ce qu’il reste correctement orienté ? Passer du plan horizontal au plan vertical n’est en effet pas évident. De plus, l’élève va faire l’expérience qu’en fonction du mur sur lequel on veut l’accrocher, le plan ne sera pas dans le même sens.

C’est pourquoi vous arrivez avec 4 plans sans titre ni légende, mais dont les éléments de repère sont déjà mis en couleurs. Un élève se place à côté du mur où sera accroché le premier plan et tient celui-ci devant lui, correctement orienté. Il doit ensuite le glisser de façon verticale pour l’amener sur le mur. Avant l’accrochage, on vérifie que les éléments de repère sont bien dans le sens de la réalité. La même opération est à répéter sur les 3 murs restants.

Cette fois, enfin, vous pouvez apposer la mention FIN en bas de votre progression.

Le plan de l’école

Les élèves sont maintenant mûrs pour travailler sur le plan de l’école. Cette progression peut aussi être menée au CE1, ce qui serait une suite intéressante. Je préférais néanmoins continuer sur ma lancée car vous le verrez, la fin est vraiment alléchante (voir cet article).

L’enchaînement des séances est sensiblement identique à celui concernant le plan de la classe :

1     Retrouver l’angle de prise de vue des photos de l’école, prises dans la cour

Par petits groupes, les élèves disposent d’une photo, avec la consigne de retrouver la position du photographe au moment du cliché. Après une phase de recherche libre, on passe à la vérification collective.

2     Dessiner le plan de l’école

Avant de passer à cette étape, vous organisez un déplacement dans toute l’école (avec l’accord de vos collègues évidemment) et en traversez toutes les parties : les classes, les toilettes, la cantine etc. Au fil de vos déambulations, posez de nombreuses questions pour obliger les élèves à se réorienter en permanence :

– Quelle classe trouverons-nous après celle-ci ?

– Dans quelle direction se trouve notre classe par rapport à notre position actuelle ?

– Où se trouve la cour si je regarde dans cette direction ?

– Et si je me tourne dans ce sens, qu’y a-t-il au dehors ? (la cour ou la rue, ou…)

grille plan école

 

De retour en classe, les élèves essaient de dessiner le plan de l’école. Insistez bien sur la consigne du plan, c’est-à-dire en vue du dessus. Ça vous permettra de voir quels sont ceux qui n’ont pas bien intégré le concept.

Une grille d’appréciation comme celle ci-contre sera collée en vis-à-vis du dessin sur le cahier.

3     Se repérer sur le plan de l’école

plan école

 

Les élèves ont maintenant devant eux le « vrai » plan de l’école. L’objectif est de les aider à s’y repérer. Comme d’habitude, on commence par orienter le document, puis par identifier un élément de repérage : « notre classe ». Ensuite les élèves devront mettre le plan en couleurs, en suivant vos consignes. Par exemple, on colorie d’abord toutes les salles de classe en jaune. Puis la zone de la cantine en rouge, les couloirs en gris, la bibliothèque en rose, les sanitaires en bleu etc. La séance se terminera par l’explication de la notion de légende, et sa mise en place sur le document.

 

4     Faire correspondre le plan (vue du dessus) avec les photos (vue frontale)

DSCN6300 une année + plan de l'écoleVous utilisez pour cette séance une photocopie A3 du plan de l’école mis en couleurs selon le code de la dernière fois, avec une série de photos. Le plan est affiché au tableau, bien orienté évidemment. Vous montrez une première photo et demandez quelle partie de l’école elle montre. « Le photographe était juste en face. Qui peut venir montrer sa position sur le plan ? » Comme vous le voyez ci-dessus (mal je sais, il s’agit là d’un détail d’une photo…), l’extrémité d’une grande bande indiquera le point de vue au moment du cliché, et la photo sera accrochée à l’autre bout. Vous continuez de même avec 6 ou 7 clichés, puis terminez par la lecture et le collage de titres à placer sur les clichés.

plan école 2

 

En phase individuelle, les élèves reproduiront ce travail sur fiche, en essayant de ne pas se référer au modèle du tableau dans un premier temps.

5     Afficher le plan sur les murs de la classe

Le déroulement est identique à celui de l’affichage du plan de la classe.

6     Déplacements dans l’école avec le plan

– À l’avance, vous aurez préparé 3 ou 4 parcours différents, que vous aurez tracés sur des plans. L’idéal est de mener cette séance en demi-classe avec l’aide d’un ou deux parents. L’adulte qui a la charge d’un groupe effectue le parcours en suivant son plan, mais sans le montrer aux élèves. À la fin, il faut que ceux-ci puissent décrire verbalement le trajet. Au besoin, ils le recommencent pour le mémoriser. Ensuite on rentre en classe et chacun retrace son parcours sur une photocopie du plan de l’école. S’il reste assez de temps, on réalise ensuite un deuxième déplacement.

– Pour la séance suivante qui prendra l’allure d’une mini chasse au trésor, vous faites évidemment l’inverse : chaque groupe se voit remettre un plan avec un itinéraire déjà tracé et comprenant des points d’arrêt. Sous la surveillance d’un adulte, les élèves effectuent le trajet en suivant leur plan. À chaque point d’arrêt, ils trouveront une petite surprise placée là avant la séance : friandises ou petits objets rescapés de la dernière fête de l’école.

Remarque importante : lors du déplacement, vérifiez bien que les élèves réorientent le plan après chaque changement de direction. C’est une règle à répéter et re-répéter, jusqu’à ce qu’elle devienne un réflexe.


En fonction du temps dont vous disposez pour cause d’autres projets, vous pouvez très bien vous arrêter là, je pense que le contrat de l’année sera bien rempli. Mais on peut aller encore plus loin, avec des élèves maintenant aguerris à l’utilisation du plan, c’est-à-dire faire des déplacements en dehors de l’école. À suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s