JEUX DE LECTURE AU CP AVEC LES ALBUMS DE LIRE C’EST PARTIR

jeu de lecture lire c'est partir 1A partir d’albums de la collection « Lire c’est partir », j’ai fabriqué deux jeux de lecture pour vos CP, qui leur feront travailler l’observation et la compréhension. Ils fonctionnent indépendamment des albums, donc pas de panique si vous ne les avez pas sous la main. Ces jeux s’adressent à des CP de milieu d’année, ou à des « jeunes » CE1, en début d’année. Pour ma part, je m’en sers en remédiation.


Vous connaissez certainement cette collection de petits albums vraiment pas chers qui donnent la possibilité à tous d’acquérir des livres. Les deux que j’ai sélectionnés sont : « Les aventures de Pauline et Pilou » de Mymi Doinet, et « Le petit nuage noir » d’Olivier Gautier. Le premier sensibilise les enfants aux dégâts de la pollution et à la nécessité de trier les déchets. Le deuxième raconte les pérégrinations de deux enfants sur un nuage. Mais plus que l’histoire, ce sont les illustrations qui ont guidé mon choix, car c’est sur elles que s’appuie le jeu.

Avant de démarrer la partie, vous pouvez donc lire l’histoire de l’album concerné, mais ce n’est pas obligatoire. En effet, le principe étant basé sur l’observation des images, il n’est pas nécessaire de connaître le déroulé du récit pour pouvoir jouer.

Présentation du matériel

Ce jeu est vraiment très simple. Il est constitué de quatre planches-images différentes, une par joueur, et d’une série de quarante huit cartes-phrases qui décrivent un élément d’image. Le but est d’associer la carte lue avec la bonne image. Vous aurez aussi besoin d’un dé.

Présenté de la sorte, ça paraît sans surprise, donc presque ennuyeux. Tout l’intérêt se trouve en fait dans la répartition des cartes. Vous comprendrez mieux au chapitre des précisions, alors un peu de patience !

Règle du jeu

Au départ, les cartes sont mélangées et retournées sur la table. Après avoir choisi une planche, chacun lance d’abord le dé. Le numéro tiré par les joueurs leur sera attribué tout le long de la partie. On peut décider de garder un nombre tiré deux fois, auquel cas deux joueurs auront le même, ou de faire relancer le dé en cas de doublette, si on veut que chacun ait un numéro différent. Ça vous paraît confus ? Vous allez vite comprendre !

Chacun a donc une planche, avec un nombre à garder en mémoire, ou à noter sur un petit papier.

jeu de lecture Pauline et Pilou 2

 

Le premier joueur lance le dé, puis tire une carte et la lit à haute voix. Si elle décrit un élément de sa planche, il la garde. Si elle correspond à la planche du joueur dont le numéro a été tiré, celui-ci a le droit de la prendre aussi. Sinon, la carte va au sabot. C’est ensuite au joueur suivant et ainsi de suite. Le premier qui a réussi à collecter cinq cartes est déclaré vainqueur. Mais on peut aussi jouer selon un temps imparti. Une fois celui-ci écoulé, le joueur qui aura collecté le plus de cartes aura gagné. Troisième solution : vous faites jouer tant que le tas de cartes n’est pas écoulé.

 

NB : Lorsqu’un joueur tire son propre numéro, il est le seul à pouvoir garder la carte tirée, si la phrase correspond à sa planche. Les numéros non attribués au départ mais tirés au cours de la partie, indiquent que tout le monde a le droit de réclamer la carte lue, selon les mêmes règles.

Précisions

Les cartes sont réparties de la façon suivante :

— Il y a six cartes par image qui ne peuvent correspondre qu’à elle seule.

jeu de lecture Arthur et Héloïse 3

 

— Dix cartes correspondent à au moins deux illustrations. Ceci va apporter un peu de piment au jeu car dans ce cas, c’est le plus rapide à réagir qui obtiendra la carte. Attention cependant à ceux qui ont tendance à aller trop vite. Le joueur qui réclame une carte alors que la phrase ne correspond pas à sa planche devra passer son tour. Prévenez-en les joueurs avant de démarrer la partie et laissez-leur le temps de bien observer leur illustration, afin d’éviter ce désagrément.

jeu de lecture Pauline et Pilou 3

 

— Huit cartes donnent des affirmations fausses. Elles répondent à trois objectifs : allonger le temps de la partie, affiner l’écoute et donc la compréhension, et surtout favoriser l’inhibition.

 

Petit rappel à ce propos :

« Dans les termes de la psychologie cognitive, l’inhibition est un processus d’attention sélective ou – mieux – de contrôle exécutif : le contrôle inhibiteur permet à notre cerveau de résister aux distracteurs, aux interférences. » (définition prise sur le site sciences-cognitives.fr)  Il empêche encore, ou ralentit un processus ou une réaction, comme une réponse trop précipitée, qui survient sans avoir pris le temps de l’analyse.

Le lien vers le site : https://sciences-cognitives.fr/linhibition-definition-olivier-houde/

— Et enfin six cartes-chance. Elles ont toujours beaucoup de succès dans un jeu.

jeu de lecture Arthur et Héloïse

jeu de lecture le pt nuage noir cartes img

jeu de lecture Pauline et Pilou cartes img

jeu de lecture Pauline et Pilou

6 réflexions sur “JEUX DE LECTURE AU CP AVEC LES ALBUMS DE LIRE C’EST PARTIR

  1. Bonjour
    Je suis tombée sur ta page un peu par hasard! et quelle belle surprise, j’adore le jeu, le visuel est très sympa. Félicitations pour ton beau travail. ça m’inspire beaucoup!
    Belle journée
    Céline

    J'aime

    • Merci ! J’espère que ce jeu saura vous convaincre de l’utiliser. N’hésitez pas à revenir vers moi pour me faire part de votre expérience et pourquoi pas, de vos suggestions d’adaptation.

      J'aime

  2. Bonjour

    Merci infiniment pour ce mail.

    Je ne connaissais pas les albums de lire c’est partir. Je suis donc allée sur leur site, mais n’y ai pas trouvé les deux albums que vous citez. C’est juste une information que je voulais partager. Vos jeux sont toujours très bien réalisés et le visuel est vraiment motivant.

    Belle journée Corinne

    J'aime

    • Bonjour Corinne,
      Je suis heureuse que cet article vous fasse connaître la collection « Lire c’est Partir ». C’est une belle opportunité pour faire acquérir des livres aux élèves. Chaque année votre école peut participer à l’opération de vente. C’est aussi l’occasion pour elle d’enrichir sa bibliothèque à peu de frais, voire de se fournir en séries de livres à utiliser en lecture suivie.
      En ce qui concerne les deux albums de l’article, effectivement ils ont été édités en 2004 pour Mymi Doinet et en 2000 pour Olivier Gautier. On peut encore les trouver en livres d’occasion mais je trouve que les prix sont exagérés. Si je renouvelle l’idée de faire des jeux de lecture à partir d’albums de l’éditeur, je veillerai à en choisir qui soient disponibles sur leur catalogue. Heureusement, il n’est pas nécessaire de les posséder pour jouer.
      En tout cas merci de votre commentaire, qui me va droit au cœur car il est important pour moi que ce que je propose soit de qualité.
      Bonne journée

      J'aime

Répondre à ceriantheenclasse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s