IMAGES SÉQUENTIELLES POUR LE CP

Vous trouverez dans l’article ci-dessous quatre séries d’images séquentielles, tirées de bandes dessinées sans texte ou presque. De quoi ajouter à votre objectif de structuration du temps de belles séances de langage par la lecture d’images avec prises d’indices.


Au hasard de mes recherches sur Internet, j’ai découvert il y a peu une petite héroïne mal connue de Jean Roba, l’auteur de Boule et Bill. J’en parle déjà dans mon précédent article. Je me suis dit que ce serait vraiment dommage de ne pas s’en servir pour les CP. Du coup, j’ai encore fouiné pour dénicher d’autres nouveautés, et j’ai trouvé !

Le schéma que je vous propose pour les quatre BD est sensiblement le même : vous trouverez un fichier avec l’original, et un autre avec les vignettes dans le désordre à couper et à recoller sur une fiche toute prête.

Pomme, de Jean Roba

Cette BD n’est pas forcément la plus facile à comprendre. Si vous la trouvez trop compliquée pour un début de CP, gardez-la dans un coin ; vous pourrez la ressortir un peu plus tard dans l’année. D’autant qu’il y a deux bulles à lire. La petite Pomme est vraiment petite, elle a un langage très bébé. Il serait intéressant de faire corriger sa phrase par vos élèves, et bien entendu, de la leur faire écrire une fois reformulée.

L’ours Barnabé, de Philippe Coudray

Je ne sais pas si vous connaissez ce dessinateur ; pour ma part, c’est une vraie découverte (mais il est vrai que personnellement, je ne suis pas fan des BD). Je vous mets le lien vers le site qui présente l’auteur avec une belle poésie : https://www.actuabd.com/+L-Ours-Barnabe-sans-paroles-Par+

L’ours Barnabé à la pêche

Bon, c’est moi qui ai donné ce titre car il n’était pas mentionné sur la BD. C’est pourquoi je n’ai rien indiqué sur la fiche des vignettes à coller. Cela vous permettra de poursuivre avec une séance d’expression écrite. En effet, donner un titre est un bon exercice à proposer dès le CP, même si c’est difficile au début car ça demande de synthétiser au maximum les informations. Il est bon de s’y entraîner le plus tôt possible. J’en parle plus longuement dans cet article, où j’avais proposé trois BD de Boule et Bill.

L’ours Barnabé : jonglage

Même principe toujours. Cette fois, le titre est le bon. Cette BD demande une observation fine, surtout dans les déplacements de Barnabé, pour comprendre ce qui se passe. Étant donné qu’il est question d’une pomme, proposer la fiche en septembre est tout à fait adapté à la saison. Vous pouvez en effet rattacher la séance aux fruits mentionnés sur le calendrier du mois.

L’ours Barnabé : l’arbre

Celle-ci est ma préférée car j’aime son humour. C’est aussi la plus facile selon moi. Si malgré tout je la présente en dernier, c’est qu’on peut apporter une variante intéressante : ne proposer que les quatre premières vignettes, en précisant qu’il manque la dernière. Une fois que les élèves auront reconstitué le début de l’histoire, vous leur demanderez d’imaginer la chute : « Selon vous, pourquoi Barnabé a-t-il arraché l’arbre ? Que va-t-il en faire ? » Les élèves dessineront ce qu’ils imaginent, avec une petite phrase d’explication à écrire. Vous ne dévoilerez la véritable fin qu’après.

Le titre est le bon mais comme je le trouve un peu facile, je ne l’ai pas indiqué sur la fiche des vignettes. Libre à vous de le faire recopier, ou d’en faire trouver un autre, plus original.

La BD parlant de la chute des feuilles, elle est idéale, comme la précédente, pour rester dans le thème des saisons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s